Chats Libres

Le refuge de Gerbey milite pour la stérilisation ! 

Ne dites pas  haut et fort que vous aimez les chats si les vôtres ne sont pas stérilisés ... en les laissant se reproduire vous  êtes un maillon de la détresse féline.  la stérilisation permet aux chats de vivre plus longtemps et en bonne santé en endiguant les transmissions de maladies et la prolifération exponentielle (un couple de chats peut donner théoriquement en 5 ans, 15 552 descendants).

Flyer bleu ifnal.jpg

                                                   UNE SEULE SOLUTION : LA STÉRILISATION

 

Une fois stérilisés, ils ne se bagarrent plus et ne délimiteurs leur territoire par des urines malodorantes, plus de miaulements en pleine nuit, plus de poubelles visitées, ils ne propagent plus des maladies infectieuses comme le FIV, transmis par rapport sexuel et bagarres.

La population des chats « errants » est stabilisée, car même stérilisés, ils continuent à protéger leur territoire et empêchant d’autres arrivants de s’installer. 

En petit nombre, ils sont bien acceptés des habitants. Craintifs, ils fuient devant le bruit et devant un inconnu, ils n’agressent jamais l’homme sauf quand celui-ci veut le saisir brutalement. Aucune des maladies propres au chat (FIV, leucose, coryza, typhus…)n’est transmissible à l’homme.. Le chat est l’un des rares animaux à enterrer ses déjections et ils remplissent une fonction sanitaire en chassant et contenant les populations de rats, souris.

Depuis le 1er janvier 2015, les chats « errants » doivent être stérilisés, identifiés et relâchés sur les lieux où ils ont été capturés.

« Les chats non identifiés, sans propriétaire ou sans détenteur, vivant en groupe, dans des lieux publics, sur un territoire d’une commune ne peuvent être conduits en fourrière que, dans la mesure où le programme d’identification et de stérilisation prévu à l’article L211-27 du code rural et de la pêche maritime ne peut être mis en œuvre. »   Arrêté du 3 avril 2014, paru au JO du 17 avril 2014 (textes intégraux de ces 2 lois en annexes).

Les autres méthodes de régulation (campagne d’euthanasie généralisée, etc) sont à la fois plus archaïques mais surtout beaucoup plus coûteuses et inefficaces.

C’est la collaboration de tous communes, citoyens et associations de protection animale qui permettra de lutter contre la détresse féline  Les propriétaires de chats, qui sortent à l’extérieur, doivent aussi les faire stériliser.

​​    

      Aimer les animaux, c’est être responsable en participant à réduire la misère animale.

​​

RAPPEL: depuis le 1er janvier 2012, l’identification des chats est une obligation, pour ceux nés après le 1er janvier 2012, dès lors qu’ils sont âgés de plus de sept mois.