CONDAMNATION POUR CRUAUTE

Notre refuge et l'association Eden 'ou ont obtenu la condamnation d' Ophélie A, qui a quitté son appartement d'Annonay en y laissant son chien mourir de faim, dont le cadavre avait trouvé par une équipe de nettoyage..

Cet acte ignoble de cruauté vient d'être puni de 3 mois de prison avec sursis, de 2500 euros d'amende et d'une interdiction de posséder un animal pendant 5 ans.

On peut, bien sur, trouver cette condamnation trop légère mais pour toute asso de protection animale c'est un pas de plus vers la prise de conscience de la justice et du public.

Trop souvent les procureurs classent encore les affaires de maltraitance sans suite. Nous saluons donc les magistrats de Privas pour leur décision. Et vous rappelons en diapo les sanctions encourues en cas de maltraitance animale

Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square